cover

Le Rocher des Aures et l'âge du Bronze autour de la Lance

Jean-Claude Mège-Bastet, Janick Roussel-Ode, Stephan G. Schmid (Hrsg.)
ISBN 978-3-8325-4489-8
139 pages, year of publication: 2017
price: 33.00 EUR

Stichworte/keywords: archéologie, âge du Bronze, Rocher des Aures, la Lance, Drôme provençale

Le Rocher des Aures, situé sur le terrain de la commune de la Roche-Saint-Secret-Béconne, en Drôme Provençale, consiste en un plateau calcaire triangulaire remarquablement détaché de la formation de la montagne de la Lance. Depuis plus d'un siècle, il fait l'objet de différentes activités de recherches archéologiques, mais c'est à l'instituteur de l'école de ladite commune, Alexandre Chevalier, que revient la découverte officielle, peu avant la première guerre mondiale, d'une occupation antique sur ce plateau. Cette découverte, et surtout l'identification du site avec l'antique Aeria, lieu central des Cavares décrit par Strabon, géographe grec d'époque augustéenne (fin 1er s. av. / début 1er s. ap. n.è.), s'inscrit dans le contexte d'un certain positivisme historique et archéologique.

L'étude des sites archéologiques se fait de nos jours dans une approche plus neutre, qui cherche entre autres à les positionner dans leur contexte régional. C'est ainsi qu'un nouveau programme de recherche, intitulé le « Projet archéologique du Rocher des Aures » a récemment vu le jour, et c'est également dans une telle optique qu'a été conçue l'exposition « Le Rocher des Aures et l'âge du Bronze autour de la Lance » présentée au Musée d'Archéologie et d'Histoire de Nyons et des Baronnies (2016-2017). Les diverses études et contributions réunies à cette occasion portent ainsi sur l'histoire de la recherche, qui a débuté en réalité plus tôt que ce qu'on l'on croyait, mais aussi sur le climat et les voies de communication antiques ainsi que sur les sites castraux du Moyen Âge.

Si le Rocher des Aures est présenté dans le contexte régional de l'âge du Bronze, et plus spécifiquement de la fin de cette période (ca. 1200-700 av. n.è.), c'est que les activités archéologiques récentes ont permis de déterminer que c'est principalement de cette époque que date l'occupation la plus importante du site, qui connaîtra un renouveau durant la fin de l'Antiquité et le Moyen Âge. Ainsi se dessine une image riche et diversifiée d'une civilisation déjà assez développée au début du 1er millénaire avant notre ère, précédant la célèbre culture des oppida de l'âge du Fer.

Buying Options
print:33.00 EUR 
copy(s)